infos

Auto-portraits - 2003 à 2014

Poser - et poser pour soi - relève souvent d'une performance qui est de l'ordre d'un dépassement : les frontières physiques sont repoussées et les sensations sont accrues. Habiter son corps c'est se donner la possibilité de se le réapproprier afin de mieux s'en libérer. Se photographier c'est aussi passer de l'autre côté du miroir, un peu à la manière d'Alice, afin d'explorer des zones et des états nouveaux.
Trois temporalités sont à l'oeuvre dans la construction de ces portraits : voilée - dévoilée - révélée.