infos

Le trou de mémoire - 2007

La nudité est au service d'une dramaturgie scènique : celle de Gaïa et de son fils Ouranos. Alors que la chair inonde les écrans et notre quotidien, il nous incombe de la repenser avec les codes du théâtre tout en se libérant des normes archétypales de la beauté. Le regardeur peut considérer le seuil qui le sépare des corps, voir la distance entre les corps eux-mêmes et se laisser happer par le jeu émotionnel qui transparaît au-delà de la vision charnelle.
La scène semble jouée à l'insu des acteurs comme une scène originelle connue de tous, captée par le miroir à mémoire de l'appareil photographique.
Le dénuement du lieu, la subtilité des couleurs et la lumière qui le parcourt ajoutent du trouble et du suggestif à ces mises en scènes photographiques.

croquis préparatoire - Claira - 2008